Colombes, France

​Analyse de la nouvelle tendance des boissons santé en France

Eau de coco, bouleau, baobab, aloe vera… Les boissons naturelles positionnées sur le bien-être sont plébiscitées par les consommateurs urbains. Un segment qui nécessite des fruits à vertus mais également un emballage adapté pour conserver ces produits hautement sensibles


Tout a commencé avec l’eau de coco, plébiscitée par les stars et les sportifs (Le segment des eaux de coco plébiscite le carton). La catégorie des eaux est passée de sept marques en Europe en 2009 à 36 marques aujourd’hui, et a enregistré une impressionnante croissance de 121 % en volume en 2013*. Deux ans après, ces boissons saines et désaltérantes, se développent autour d’une multitude d’ingrédients bienfaisants : bouleau, baobab, cactus, artichaut, amande, aloe vera… Encore minoritaire en France, la tendance progresse avec l’arrivée de nouveaux acteurs, comme le jus de baobab bio à la marque Matahi produite à partir de la pulpe du fruit de l’arbre cultivé au Bénin, ou encore l’eau de bouleau à la marque BelSeva, à base de sève récoltée en Lorraine. Arnaud Cordebar, le cofondateur de BelSeva, en fait le pari : « On estime que le marché de l’eau de coco, qui a démarré vraiment il y a sept ans, représente un milliard de dollars dans le monde. L’eau de bouleau pourrait atteindre 2 milliards d’ici dix ans. Elle est très populaire en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, la France devrait suivre cette tendance »  Avant de poursuivre : « Les consommateurs sont demandeurs de produits naturels, faibles en calories et rafraîchissants. Ceux-ci offrent une offre complémentaire à la fois à l’eau, avec un goût agréable, et aux jus. » 

Des boissons aux vertus naturelles à protéger


Détoxifiante, drainante, bonne pour la peau, le moral et la ligne, l’eau de bouleau est pleine de vertus bénéfiques pour la santé.  Même chose pour le jus de baobab, antioxydant et énergisant. Tous les deux sont conditionnés en Tetra Prisma Aseptic 330 ml DreamCap (carton/pe/Alu), emballage qui offre une protection et une conservation optimales en faisant, entre autre, barrière à la lumière. « Son format en fait l’emballage nomade par excellence, on peut l’emmener au bureau, en salle de sport, cela correspond parfaitement aux modes de vie urbains, témoigne Arnaud Cordebar. Le bouchon Dreamcap​ a été intelligemment conçu pour faciliter sa consommation directement au goulot, en maintenant un débit optimal et en assurant une parfaite étanchéité après ouverture. »

Un emballage aux atouts environnementaux et logistiques


Pour Alexandre Giora, cofondateur de Matahi « En terme de logistique, la solution carton de Tetra Pak est plus légère et plus solide que le verre que nous utilisions jusqu’à présent, et en cohérence avec la qualité du jus que nous conditionnons. De plus, son impact environnemental est réduit, d’autant que Tetra Pak a choisi la certification FSC** pour son carton, garantissant la gestion responsable des forêts d’où il est issu. »  
Guillaume Latourrette Directeur Marketing Tetra Pak ajoute : la forme originale à 8 faces du Tetra Prisma Aseptic offre une plus grande surface d’expression aux marques et plus d’impact en linéaires pour les distributeurs. Face à tant de promesses, nul doute que les grandes marques sont en embuscade pour prendre part à ce marché émergent. 
Selon l’institut Euromonitor​ le segment des « superfruits » et autres boissons santé va porter la prochaine croissance des jus de fruits dans les pays développés.
​​​​​​
*source IRI
 **(Forest Stewardship Conseil)
Pascale Caussat © AdC