​​​​Expert automation, un métier technique en constante mutation

A 36 ans, Gaël Métayer occupe le poste d’expert automation chez Tetra Pak®. En presque 14 ans de maison, il a vu les machines, les emballages et les besoins clients évoluer. Zoom sur un métier demandant de la passion, de l’expertise technique et un bon relationnel.

 

« J’ai toujours été fasciné par ce qui bougeait tout seul »,  confie d’emblée Gaël Métayer. Pas étonnant qu’il soit aujourd’hui devenu expert automation  ! Ayant suivi des études au CFAI de Marne la Vallée, il entre chez Tetra Pak il y a presque 14 ans en alternance, avant d’intégrer le support technique au sein du service automation. Tout d’abord en tant que technicien support, puis en 2007 en tant qu’expert automation. Là, il touche à tout : l’électronique de puissance, l’électrique, l’automatisme et l’informatique industrielle. Surtout, l’arrivée des nouvelles générations de machines lui permet d’évoluer dans son métier et de grandir avec la technologie.

Un métier riche en échanges

Au sein du service Support Technique, il travaille aussi bien sur la partie traçabilité  qu’automation. Et il est en relation avec différents services de l’entreprise, tout en entretenant des liens étroits avec ses clients. « Je bouge énormément »,  glisse Gaël. Ainsi, il occupe 50 % de son temps au siège de l’entreprise, et 50 % en déplacements clientèle.

Ces rencontres avec des collègues et clients, de différentes générations et aux parcours de vie variés, font partie des richesses de son métier. Un relationnel qu’il entretient également à l’échelle européenne. Car Gaël Métayer porte une seconde casquette : celle de coordinateur de l’automation pour le cluster Europe du Sud. Son rôle : favoriser l’échange d’expériences entre les différents experts  automation de France, Espagne et Portugal et Italie. « Il m’a fallu me lancer en anglais, se souvient avec amusement Gaël. Mais c’est relativement facile car il existe une véritable culture Tetra Pak commune, quelle que soit notre nationalité. »

Une expertise technique multiple

Gaël n’a pas le temps de s’ennuyer ! D’autant que son rôle d’expert automation comporte plusieurs axes. Le premier étant d’assurer le support technique  de ses clients, par téléphone, mail ou sur site. Il doit également centraliser des informations techniques et communiquer avec le Groupe afin de solutionner des problèmes techniques. Il a également un rôle de support vente, consistant à aiguiller les chefs de projets et les collaborateurs responsables des comptes-clés techniques sur des questions pointues. Il adapte aussi les machines selon les demandes des clients.

Gaël travaille en outre sur toute la partie PLMS (Packaging Line Monitoring System),  un outil permettant d’établir les données de productivité et de traçabilité des lignes de conditionnement. Il intervient également en Remote Support. Autrement dit, la mise en place des matériels nécessaires pour pouvoir se connecter à distance aux machines. Enfin, il assure des formations techniques.

Dernière innovation en date dans son métier : la mise en place d’un Line Controller 30 (LC30),  premier système au monde de gestion de ligne de production, automatisé et centralisé, pour le conditionnement en emballages carton. Cet équipement coordonne le fonctionnement de toutes les machines composant une ligne de conditionnement. « Il permet un pilotage de l’ensemble de la ligne asservi aux fonctionnements des équipements, cela évite tout risque d’accumulation, donc de dégradation des emballages »,  explique Gaël. Mais également une sécurisation des recettes de lignes et un redémarrage plus rapide, en cas d’arrêt.

Des machines toujours plus automatisées

Gaël Métayer a ainsi mis en place un LC30 chez Fruité. Un travail qui l’aura occupé pendant 3 semaines et demie sur le site du client. « Il a fallu connecter toute la nouvelle ligne au Line Controller. Une ligne composée d’une conditionneuse, d’un accumulateur, d’un applicateur de bouchons, mais également d’une filmeuse d’un autre fabricant, et d’une encartonneuse. Tout en intégrant un deuxième amont de ligne préexistant ! »  Objectif de Fruité : pouvoir produire aussi bien avec son ancien emballage qu’avec le nouvel emballage Tetra Gemina Aseptic. Et ainsi assurer une transition entre les deux.

Ces mutations techniques ne sont pas prêtes de s’arrêter. D’ailleurs, pour Gaël, il est évident que les machines deviendront à l’avenir de plus en plus automatisées, rapides et interconnectées, afin de gagner en performance et en flexibilité. Pas de doute, en tant qu’expert automation, Gaël a encore de beaux challenges à relever !

Aurélie Charpentier © AdC

Téléchargement

Machine de conditionnement A3/Flex

Machine de conditionnement A3/Flex

(Image, 27 KB)
Aperçu Téléchargement