Tollarp, Sweden

La plus grande usine des Pays Nordiques

Basé à Tollarp, Orkla Foods produit 18 000 tonnes de confitures, de marmelades et de sauces chaque année. Cinq nouveaux transformateurs alimentaires Tetra Albatch™ rendent la production plus flexible et facilitent l'entretien.


Un doux parfum sucré embaume la confiturerie d'Orkla Foods à Tollarp dans la Scanie, à environ 18 km au sud de Kristianstad. C'est ici que se situe la plus grande confiturerie des Pays Nordiques. Les 55 employés fabriquent des confitures et des marmelades principalement sous l'égide des marques Önos, Felix, Bob et Den Gamle Fabrik ainsi que des compotes de pommes.

Le jour de notre visite, ils sont en train de préparer une confiture d'airelles Felix. La production de confitures et de marmelades obéit à un processus relativement simple, qui n'implique que quelques éléments. Des fruits et des baies de toutes sortes, ainsi que le sucre, sont livrés par camion plusieurs fois par semaine. Les ingrédients sont pesés pendant la préparation. Les airelles congelées sont versées dans des plateaux ronds gigantesques en aluminium et sur roulettes, appelés des chariots, d'une capacité de 300 kg. Ces chariots sont ensuite élevés et leurs contenus sont filtrés dans une trémie placée sur la cuve, un Tetra Albatch. Huit chariots d'airelles sont nécessaires pour un seul lot et 20 lots permettent de produire les 60 000 bocaux de 800 g chacun produits aujourd'hui.

Les ingrédients sont traités dans de gigantesques cuves de transformateur alimentaire pendant environ 48 minutes au total puis portés à ébullition pendant une minute à une température 85 °C. Le sucre, qu'il soit sous forme sèche ou liquide, est pompé dans les cuves, où de l'acide citrique est ajouté. Le sucre se conserve seul, par conséquent les agents conservateurs ne sont nécessaires qu'en de très faibles quantités. Une fois la confiture d'airelles prête, elle est pompée dans les lignes de remplissage, où les bocaux en verre sont emplis de confiture puis étiquetés.

Le 28 octobre 2015, une nouvelle usine de mise en ébullition a été inaugurée, dont les équipements de traitement ont été fournis par Tetra Pak. Les cinq cuves de mise en ébullition ont été spécifiquement construites pour la production de confitures d'Orkla Foods. En passant cette commande pour ces cinq cuves, le client avait demandé qu'une jauge en verre soit installée au bout de chaque cuve. Le temps d'ébullition précis varie en fonction de la qualité des airelles, et la jauge en verre permet à l'opérateur de suivre l'état d'avancement du processus et de déterminer quand la confiture est prête.

« Auparavant, nos équipements étaient incroyablement coûteux à entretenir. Ils étaient complètement hors service pendant les travaux de maintenance, étaient difficiles à nettoyer car de nombreuses pièces étaient proches du sol et il était impossible de prévoir à quel moment ils allaient nécessiter un entretien. Par conséquent, nous étions souvent contraints de replanifier notre production au dernier moment » explique Erik Wendel, chef de site chez Orkla Foods à Tollarp.

Lars Svensson, Tetra Pak et Erik Wendel, Orkla Foods

Lars Svensson, Tetra Pak et Erik Wendel, Orkla Foods

Les nouvelles cuves sont surélevées à 40 cm du sol et les vannes se situent à l'arrière, ce qui les rend très simples à nettoyer et à entretenir. Un regard assez large facilite également les travaux de maintenance. L'autre différence est que la ligne n'a désormais plus non plus besoin d'être interrompue pendant les travaux de maintenance, car les cuves sont débranchées une à une. La capacité maximale théorique est la même que la solution précédente mais en termes purement techniques, elle est plus performante car plus flexible.

« Nous disposons désormais de davantage d'options de combinaison au niveau de la production. Nous pouvons exécuter cinq cuves pour une seule ligne de remplissage, ou quatre plus une, ou trois plus deux : nous disposons de beaucoup plus de flexibilité qu'auparavant. Ainsi, notre production est capable de résister à l'épreuve du temps », explique Erik.

Tetra Pak a été chargé d'installer les nouveaux équipements, mais cela n'a pas été une mince affaire. Les transformateurs alimentaires à remplacer, qui étaient la source de tant de mécontentements chez Orkla Foods, avaient été fournis par Foodtech. Nous avons fait l'acquisition de cette solution et l'avons développée afin de créer Tetra Albatch.

« Par conséquent, Tetra Pak était confronté au problème que nous avions déjà essayé leur solution, et ils ont dû nous convaincre en nous expliquant comment ils pouvaient améliorer les choses », explique Erik.

« Nous sommes venus avec nos ingénieurs pour qu'ils participent aux discussions techniques et nous avons écouté les demandes du personnel de production. Après cela, nous avons utilisé des équipements standard que nous avons personnalisés, conformément aux demandes d'Orkla », explique Lars Svensson, le directeur des relations clients des Pays Nordiques pour Orkla Foods.

La maintenance, les capacités, les opérations, la flexibilité et la facilité d'entretien constituaient les principaux critères des nouveaux équipements. Le coût global des équipements sur l'ensemble de leur cycle de vie constituait une préoccupation bien plus importante que le prix.

« Ces équipements sont prévus pour durer entre 20 et 25 ans, par conséquent le coût total de propriété est important », explique Erik. Orkla Foods a investi près de 55 millions de couronnes suédoises dans un nouveau processus de mise en ébullition, une nouvelle ligne de remplissage, des équipements d'étiquetage et la remise en état des locaux de l'usine de Tollarp au cours des deux dernières années.

« Notre taux d'investissement est élevé compte tenu de notre taille mais nous devions faire ces investissements. Si nous souhaitons continuer d'exister, nous devons investir et nous positionner comme un centre d'excellence en termes de confitures et de marmelades », explique Erik.

Lars estime que des clients comme Orkla ont beaucoup à gagner de l'expertise de la firme. Dans ce cas, nous disposons de compétences de pointe dans le domaine des aliments préparés et Orkla a testé, dans notre Centre de développement des produits, des solutions lancées début 2016.

« Nous travaillons de plus en plus en étroite collaboration avec nos clients pour les aider à développer leurs processus et leurs activités. Nous devons nous assurer que les clients ont accès à nos compétences » affirme Lars.

« Nous devons prouver tous les jours que nous méritons notre place au sein du groupe. Nous sommes désormais une usine performante, solide et rentable. Nous sommes ici pour rester, par conséquent nous sommes ravis de pouvoir nous impliquer très tôt dans des discussions lorsque Tetra Pak développe de nouveaux équipements, comme le Tetra Vertico® » affirme Erik.