Réflexions sur le passage à la production de fromage blanc (c'est plus simple que ce que vous croyez)

Produire du fromage blanc de manière traditionnelle peut être un véritable défi. Toutefois si vous êtes un producteur laitier qui cherche à explorer de nouvelles possibilités, rassurez-vous : la transition du lait au fromage blanc peut être un processus bien plus simple que ce que vous pensez. Nous répondons ici à quelques préoccupations potentielles.

Le problème d'espace

La production de fromage traditionnelle nécessite beaucoup d'espace. Le fromage est fabriqué dans des cuves et le processus nécessite un système de formage et de pressage, des moules et leurs unités de nettoyage. Enfin, la fromagerie traditionnelle a également besoin d'un système de saumurage. Ajoutez à cela les étapes de portionnement et d'emballage, et vous vous retrouvez avec un processus qui nécessite beaucoup d'espace. De plus, le processus de maturation, qui peut prendre des semaines, impose des exigences strictes sur les locaux de stockage et les températures.

Notre ligne recommandée pour le fromage blanc élimine la plupart de ces tracas. Par exemple, le stockage prolongé n'est plus nécessaire : il suffit de remplir, puis de sceller l'emballage, de laisser le fromage coaguler durant une nuit et il est prêt à être consommé. Quant aux exigences d'espace, l'équipement est compact : en comparaison, il ne nécessite qu'un tiers de l'espace nécessaire à la production traditionnelle de fromage blanc.

Nul besoin d'expertise dans le domaine du fromage

Vos opérateurs sont des spécialistes de la production laitière. Ils connaissent leurs machines et vos processus. Mais de quelle formation auront-ils besoin pour évaluer la qualité du fromage ? Comment peuvent-ils apprendre à déterminer quand le coagulum de caillé est prêt à être découpé, à évaluer la maturation, et à contrôler chaque étape du processus afin de garantir la qualité du fromage ? En bref, comment pouvez-vous faire de votre personnel des experts dans le domaine du fromage ? Eh bien, avec notre ligne recommandée pour le fromage blanc, cela n'est tout simplement pas nécessaire. L'ensemble du processus est automatisé et basé sur des recettes : un opérateur laitier qualifié n'a besoin que d'une formation de base pour commencer.

Facile à planifier et à programmer

Nous sommes déjà parvenus à la conclusion que les processus de maturation longs sont à exclure. Cependant, vous devez toujours prévoir un espace pour la chambre de refroidissement. Toutefois, la durée de conservation du produit pouvant aller jusqu'à six mois, ce qui est beaucoup plus long que dans le cas du fromage blanc produit traditionnellement, vous avez la possibilité de planifier votre production et la distribution efficacement. Par exemple, vous pouvez utiliser votre surplus de lait pour la production du fromage blanc. Et bien que le produit puisse être consommé presque immédiatement après l'étape de conditionnement, vous pouvez également choisir de le conserver, sans vous soucier de sa date de péremption. Celui-ci sera alors d'ores et déjà prêt au moment opportun selon votre planning de livraison ou en cas de demande de la part des magasins.

Une configuration de ligne qui fonctionne avec différentes méthodes

Différentes techniques sont utilisées pour produire du fromage. L'ultrafiltration concentre les solides du lait, ce qui permet d'avoir l'assurance que la caséine et les protéines de lactosérum seront conservées dans les solides du lait. Une autre technique consiste à recombiner les poudres de lait. Il existe également deux types de méthodes de production du fromage blanc acidifié : le recours à des amorces naturelles via la méthode BAF (Bacteriological Acidified Feta), ou à des acidifiants, selon la méthode GDL (Glucone Delta Lactone).

Ligne recommandée pour le fromage blanc BAF

Notre concept de ligne recommandée pour le fromage blanc est fondé sur l'emballage du fromage liquide, dont la coagulation se fera à l'intérieur de l'emballage.
Plusieurs éléments doivent être pris en compte si vous souhaitez passer de la production de lait à celle de fromage blanc. Mais pour résumer, il y a de fortes chances que cela s'avère à la fois plus rentable et moins compliqué que vous ne l'imaginiez.
Vous souhaitez en savoir plus sur nos lignes recommandées pour le fromage blanc ?

Téléchargez ici l'aperçu technique de la ligne 3 en 1.​