22 août 2023

De groupe de réflexion à groupe de réflexion et d'action

Le pacte vert pour l'Europe a pour objectif de rendre l'Europe climatiquement neutre d'ici 2050. Afin d'y parvenir, il est essentiel de fixer des objectifs scientifiques, ce que soutient le groupe de réflexion sur le développement durable basé à Bruxelles, l'Institut pour une politique européenne de l'environnement, depuis plus de 45 ans.

En 2018, l'Institut pour une politique européenne de l'environnement a établi la plateforme Think2030, réunissant divers intervenants, pour rassembler les groupes de réflexion, la société civile, les autorités locales et le secteur privé européens. Tetra Pak a été l'un de ses premiers membres.

« Nous nous dirigeons vers ce que j'aime appeler un groupe de réflexion et d'action. Nous rassemblons des acteurs de premier plan du secteur et fournissons des recommandations aux responsables politiques. »

En se concentrant sur la production de recommandations politiques pertinentes, opportunes et concrètes, l'objectif clé de Think2030 est de parvenir à des solutions politiques scientifiquement viables, pour une Europe plus durable.

« Nous nous dirigeons vers ce que j'aime appeler un groupe de réflexion et d'action. En plus de travailler sur des lacunes identifiées et de fournir preuves et études, nous rassemblons des acteurs de premier plan du secteur et des organisations du savoir afin de fournir des recommandations aux responsables politiques », explique Martijn Pakker, responsable des relations stratégiques à l'Institut pour une politique européenne de l'environnement.

Rassembler les intérêts de secteurs cloisonnés

Les activités de plaidoyer tendent à être cloisonnées. Le monde universitaire travaillait sur ses propres canaux, la société civile avait ses propres voies et le secteur privé se concentrait sur ses propres objectifs.

« Think2030 rassemble les acteurs pour que l'on puisse se concentrer sur ce qui nous unit en tant que parties intéressées et trouver un terrain d'entente. Il s'agit d'essayer de trouver le plus grand dénominateur commun pour mobiliser un groupe plus large visant à réaliser les mêmes ambitions », déclare Katie Carson, directrice des affaires générales pour la politique alimentaire et climatique de Tetra Pak.

« Nous cherchons par exemple à comprendre comment créer les conditions politiques adéquates pour une transition vers un système alimentaire durable »

L'objectif est d'interagir avec tous les partenaires pour encourager le partage des connaissances dans l'ensemble des secteurs et des industries, et pour déterminer les domaines dans lesquels les membres du réseau peuvent s'entraider.

La concentration sur le Pacte vert européen, ainsi que sur ses diverses ramifications, est l'une des initiatives clés de la plateforme. Dans ce contexte, la plateforme aborde la nécessité de transformer le système alimentaire de l'UE par l'intermédiaire du prochain cadre politique de l'UE sur les systèmes alimentaires durables, en examinant les questions environnementales et sanitaires tout en tenant compte de la diversité des systèmes agroalimentaires qui existent en Europe.

« Nous cherchons par exemple à comprendre comment créer les conditions politiques adéquates pour une transition vers un système alimentaire durable, et il nous faut toute l'expertise disponible pour y parvenir », explique Martjin Pakker.

Estimation des progrès politiques

La plateforme Think2030 a contribué à l'élaboration du baromètre du pacte vert pour l'Europe, un rapport d'expertise annuel qui analyse les progrès réalisés concernant les objectifs du pacte vert et identifie les lacunes et les opportunités.

« Tetra Pak a été d'une grande aide dans l'élaboration du baromètre, particulièrement en ce qui concerne la diffusion aux différents groupes de parties prenantes. »

Le baromètre n’existe que depuis trois ans, mais a déjà été qualifié d’outil utile par Virginijus Sinkevičius, Commissaire européen à l’environnement, aux océans et à la pêche. 

Les entreprise internationales jouent un rôle dans le partage de messages communs

Tetra Pak est l'un des premiers membres du secteur sur la plateforme. Parmi les autres membres, on peut citer Oatly, et l’adhésion de ces entreprises internationales est précieuse à plus d’un titre, selon Martijn.

un verre de lait d’avoine

« Cela renforce le poids du message et nous aide à couvrir davantage de terrain », explique-t-il.

Depuis cette année et tous les six mois, l'Institut pour une politique européenne de l'environnement organise un dialogue Think2030 national avec un membre de Think Sustainable Europe et d'autres parties prenantes nationales, afin de discuter de politique environnementale et d'échanger des idées et des innovations. L'événement le plus récent, qui a eu lieu en avril, s'est concentré sur le thème « Gérer la crise par l'intermédiaire du développement durable » et a été co-organisé avec SEI en collaboration avec la présidence suédoise du Conseil de l'Union européenne.

« Nous devons maintenir les ambitions et le niveau d'engagement du pacte vert y compris après 2024, et nous devons avancer plus rapidement que nous ne le faisons maintenant »

« Ces événements sont une excellente tribune pour le partage d'informations et la collaboration avec d'autres leaders. C'est également l'occasion de montrer la voie à suivre et, avec un peu de chance, d'inspirer d'autres organisations », explique Katie.

Martijn explique que l'industrie a un rôle important à jouer dans la mise en œuvre du pacte vert, surtout en matière d'innovation et d'efforts de développement durable. « Car nous devons maintenir les ambitions et le niveau d'engagement du pacte vert y compris après 2024 et le mandat politique européen actuel », dit-il.

« Concernant le pacte vert, nous devons avancer encore plus rapidement que nous ne le faisons maintenant. Il reste encore beaucoup de choses à faire. Les systèmes alimentaires, par exemple, représentent plus d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre, et près d'un tiers de tous les produits alimentaires sont gaspillés ou perdus. Comment augmenter la production alimentaire mondiale pour nourrir une population croissante tout en luttant contre les effets du changement climatique qui soumettent nos systèmes alimentaires à des tensions sans précédent ? », demande Katie.

Dialogue Think2030 en Suède

Photo du Dialogue Think2030 – Suède (Institut pour une politique européenne de l'environnement 2023)

Un guichet unique pour les responsables politiques

La plateforme, réunissant divers intervenants, fait déjà ses preuves auprès des responsables politiques en réunissant tout un éventail de différentes parties prenantes.

« Nous ne nous concentrons pas sur des problèmes isolés, pas plus que nous n'avons une vision unique. Car pour parvenir à une Europe plus durable, nous devons tous collaborer »

« Cela facilite la vie des responsables politiques car nous leur offrons un guichet unique de conseils et de rassemblement de preuves. Et en même temps, cela envoie un signal fort aux responsables politiques : nos priorités ne sont pas propres à un seul secteur », indique Martijn, avec l'approbation de Katie.

« L'approche collaborative renforce vraiment les messages que nous essayons de faire passer. Cela montre que nous nous concentrons sur des priorités communes, que nous travaillons à la réalisation d'objectifs communs », explique-t-elle.

« Nous ne nous concentrons pas sur des problèmes isolés, pas plus que nous n'avons une vision unique. Car pour parvenir à une Europe plus durable, nous devons tous collaborer », dit Martijn.

Le baromètre du pacte vert pour l'Europe

La plateforme Think2030 a contribué à l'élaboration du baromètre du pacte vert pour l'Europe, un rapport d'expertise annuel qui analyse les progrès réalisés concernant les objectifs du pacte vert et identifie les lacunes et les opportunités. 

 

« Le baromètre aide à créer une vue d'ensemble des opinions des experts en environnement de l'UE et de baromètre de la confiance concernant la mise en œuvre du pacte vert pour l'Europe », poursuit Martijn Pakker.

Plus de témoignages du monde entier