2018-08-01
HONDURAS

​​​​​​​​​​​​​​Lutter contre la malnutrition grâce au lait en Honduras​

Le secteur laitier en Honduras a le potentiel de favoriser la santé des enfants et d'améliorer le quotidien des exploitants. Tetra Pak travaille avec notre client Lacthosa et le gouvernement hondurien pour redynamiser le secteur laitier, en fournissant une assistance technique et un transfert de la technologie aux petits exploitants. 

Le défi

La sécurité alimentaire et la nutrition sont des enjeux clés en Honduras. Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), le taux de pauvreté national est de 68 % et un enfant sur quatre souffre de malnutrition chronique.

L'agriculture constitue l'un des plus grands secteurs économiques d'Honduras, toutefois le secteur laitier est développé de manière inégale (seulement 35 % de la production laitière annuelle fait l'objet d'une transformation industrielle). Le rendement moyen d'une vache est seulement de 3,4 litres par jour et le bétail possède deux fonctions, ce qui nuit à la rentabilité des exploitations à long terme. La consommation moyenne de lait dans le pays est également assez faible.

L'initiative

Tetra Laval Food for Development​ et Tetra Pak Amérique centrale et Caraïbes s'appuient sur les enseignements tirés des expériences d'autres pays pour mettre en place un programme de centre de coordination des producteurs laitiers avec notre client local, Lacthosa. « Nous avons rejoint cette excellente initiative et avons réitéré notre engagement vis-à-vis du secteur laitier. En tant qu'entreprise, nous avons relevé le défi de soutenir les exploitants laitiers afin de les aider à fournir des produits sains aux familles honduriennes », Elena Kafie, Vice-président, Lacthosa.

Tetra Laval Food for Development a aidé Lacthosa a mener les premières évaluations d'exploitation et à dispenser des formations aux exploitants. Nous avons regroupé les données de références relatives à trois régions, et le projet couvre désormais 1 013 exploitations. En 2018, notre objectif est d'augmenter ce nombre, afin de couvrir 1 240 exploitations.

La valeur

Pour les petits exploitants, il s'agit d'une opportunité intéressante car Lacthosa collectera leur lait et leur fournira un accès au marché. « En tant que fournisseur laitier de Lacthosa, je suis ravi de l'aide et des conseils que j'ai pu obtenir auprès du centre de coordination des producteurs laitiers. J'ai observé notre évolution, qui se traduit directement aujourd'hui par un lait de meilleure qualité. » Héctor Ferreira, exploitant laitier.

Le spécialiste laitier de Tetra Laval Food for Development forme actuellement des directeurs du service d'extension de Lacthosa sur l'alimentation et la nutrition des animaux, l'hygiène du lait, la qualité, la santé animale et la reproduction.

« Nous sommes ravis de cette collaboration dans le cadre du projet de centre de coordination des producteurs laitiers avec Tetra Laval Food for Development et Tetra Pak. Cela a permis de renforcer de manière significative nos relations avec nos fournisseurs en lait. Jusqu'à présent, 15 de nos directeurs de service d'extension et plus de 100 petits exploitants ont été formés afin d'acquérir les connaissances inculquées par Tetra Laval Food for Development. Cela a déjà un impact positif sur la qualité du lait » - Christopher Millensted, Directeur du développement des fournisseurs, Lacthosa.

Perspectives

Nous souhaitons intégrer 200 exploitations supplémentaires à cette initiative en 2018. À terme, ce programme renforcera encore davantage la qualité et la quantité du lait, tout en améliorant la rentabilité des petites exploitations. Nous espérons que cette initiative en termes de développement laitier conduira prochainement à un nouveau lancement du programme de distribution de lait à l'école, ce qui permettrait de favoriser la santé et le développement infantile. ​

Des éleveurs et leurs vaches en Honduras