2018-07-30
SYRIE ET LIBAN

​​​​​​​​​​Améliorer l'assiduité scolaire des enfants réfugiés en Syrie et au Liban​

Un nouveau programme de distribution de lait à l'école lancé en Syrie et au Liban permet de renforcer l'état nutritionnel des enfants, d'encourager les inscriptions à l'école et de réduire le taux d'abandon scolaire parmi les enfants réfugiés en âge d'aller à l'école.

Le défi

Suite à la crise qui frappe la Syrie, des millions de personnes ont été déplacées, au sein du territoire et dans les pays voisins. Il est très difficile d'assurer un enseignement scolaire en périodes de guerre, et de nombreuses familles réfugiées hésitent à envoyer leurs enfants à l'école.

Parmi les 1,7 million d'enfants réfugiés syriens en âge d'aller à l'école, 40 % n'avaient pas suivi les cours au terme de l'année scolaire 2017. Moins de la moitié des écoliers qui s'inscrivent à l'école primaire vont jusqu'au bout du cycle. Parmi les enfants réfugiés, moins de 2 % suivent l'enseignement secondaire. Ce manque d'éducation dont souffrent tant d'enfants entraîne des conséquences négatives considérables à long terme.

Initiatives

Les programmes de distribution de lait à l'école lancé en Syrie et au Liban visent à inciter les enfants à reprendre le chemin de l'école et à renforcer leur état nutritionnel, compte tenu du fait que peu d'entre eux ont accès à une alimentation de qualité.

Le Programme alimentaire mondial (PAM)​ a été chargé de la mise en place du programme de distribution de lait à l'école en Syrie, à compter de janvier 2017. Les clients de Tetra Pak, Glanbia​ en Irlande, Lactogal au Portugal et ILAS​ en Espagne, fourniront du lait UHT dans des emballages carton Tetra Brik® Aseptic​ à 350 000 enfants syriens, conditionné dans un emballage solidaire provenant d'exploitants européens. La commission européenne finance ce programme, d'un montant de 30 millions d'euros.

Dans le même temps, notre client, LibanLait, implanté au Liban, fournit un lait UHT produit localement à des écoles libanaises par le biais de deux programmes : en collaboration avec le PAM et le ministère libanais de l'Éducation et avec l'ONG Theirworld​.

Valeur

Les premiers résultats des programmes font état d'une amélioration au niveau de l'accès des enfants à l'école, de l'apprentissage, de la santé et du bien être. Le pourcentage de l'absentéisme à l'école est passé de 8,4 % à 4,9 %.

En outre, une nette augmentation de poids corporels sains a été constatée parmi les enfants participant aux sessions scolaires du matin et de l'après-midi. Concernant la session du matin, le pourcentage d'enfants en surpoids a diminué, passant de 10,8 à 9,6 % ; concernant la session de l'après-midi, ce même pourcentage est passé de 6,2 à 3,7 %.

« Le programme de distribution de collations au petit-déjeuner de Theirworld a été élaboré selon un modèle de recherche poussé, et nous pouvons constater des améliorations au niveau de la diversité des aliments consommés par les élèves par rapport aux années précédentes. Cela, combiné avec le déclin des taux d'abandon scolaire, démontre l'utilité et l'impact positif de la distribution quotidienne de collations et de lait de haute qualité sur la capacité d'apprentissage des enfants », Kimberley Green, Project Manager Safe Schools.

Perspectives

À terme, ces programmes permettront de développer les capacités des générations futures, tant en période de crise qu'en période de paix, une paix que nous souhaitons tous.​​

Enfants en Syrie