Le fromage blanc a tout bon : il est tendance, il dégage des marges élevées et il est facile à produire

Vous êtes ce que vous mangez : c'est une expression que vous avez probablement déjà entendue. Ce que vous ne savez peut-être pas, cependant, c'est que l'origine de cette petite phrase de six mots, dans un contexte diététique, remonte au début du XIXe siècle*.

Exploiter la tendance du « manger sain »

Quoi qu'il en soit, « vous êtes ce que vous mangez » fait référence à l'idée selon laquelle, pour rester en bonne santé, vous devez manger des aliments sains et de qualité. Cela n'a jamais été aussi vrai qu'aujourd'hui. Les tendances en matière de modes de vie sains persistent et se renforcent : selon les recherches réalisées**, pas moins de 51 % des consommateurs déclarent préférer des aliments qui ont des bienfaits éprouvés sur la santé. C'est ici que le fromage blanc entre en jeu. Avec sa teneur élevée en protéines et en calcium, il correspond très bien à l'engouement des consommateurs pour des produits naturels, simples et équilibrés.
Fromage blanc et olives

Les avantages du fromage

Le fromage n'est pas né d'hier. Les Égyptiens, par exemple, fabriquent du fromage depuis plus de 4 000 ans. Mais malgré cet âge avancé, le moment est venu pour les producteurs laitiers d'explorer l'opportunité du fromage. Pourquoi ? D'une part, la pression sur les prix n'est pas aussi forte sur le fromage que sur le lait. Cela permet de dégager des marges plus saines. De plus, le seuil du marché du fromage blanc est bas. Le passage du lait au fromage blanc est facile : les producteurs laitiers peuvent souvent utiliser les compétences et les équipements existants. De plus, les volumes du marché augmentent plus rapidement pour le fromage que pour le lait blanc. Le fromage existe sur tous les continents de la planète et le marché a franchi la barre des 100 milliards de dollars US en 2019.

Un produit mondial aux saveurs locales

En examinant de plus près le marché mondial, l'on s'aperçoit que le fromage peut être divisé en différentes catégories : fromage blanc, mozzarella et fromage à pizza, fromage fondu à tartiner, fromage jaune, etc. Le fromage blanc représente environ un tiers du volume total. Il s'agit de la deuxième catégorie de fromages dans les pays développés où, dans l'ensemble, le fromage jaune est plus populaire, et aussi plus complexe à produire. Cependant, le fromage blanc représente la plus grande part (environ 50 %) du « camembert », ou graphique à secteurs, dans les pays en développement. Les forces du marché diffèrent également. Dans les pays développés, les consommateurs ont tendance à privilégier les ingrédients naturels et les saveurs innovantes, tandis que la sécurité alimentaire et l'hygiène sont les premières préoccupations des marchés en développement. Pour résumer, le fromage blanc a un potentiel commercial. Et un potentiel à l'échelle mondiale.

Saviez-vous que si vous produisez du lait blanc aujourd'hui et que vous souhaitez améliorer vos marges, le plus simple est de se lancer dans la production de fromage blanc ? Consultez cet article sur les éléments à prendre en compte lors de la transition ou de l'extension de votre portefeuille.​

* Dans son œuvre « Physiologie du goût, ou méditations de gastronomie transcendante » de 1825, Jean Anthelme Brillat-Savarin, avocat, homme politique français et, plus important encore dans le contexte dont il est question ici, célèbre gastronome, écrivait :

« Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es. »
.
Nous y voilà donc.
Soit dit en passant, il existe un fromage brie triple crème appelé Brillat-Savarin. Il a en effet été nommé en hommage à ce cher Jean Anthelme.
** Recherche sur les tendances Tetra Pak, 2017.​