2019-01-30
RUSSIE

​​​​​​Lait à l'école favorisant la consommation de lait et améliorant la santé en Russie

Le défi

En Russie, la consommation de lait et de produits laitiers est en baisse. En 1989, la consommation de lait était de 396 kg par habitant et par an. En 2016, celle-ci a chuté à 236 kg. Beaucoup d'enfants n'ont pas accès aux aliments nutritionnels dont ils ont besoin. La consommation de calcium ne représente que la moitié de l'apport de référence. Le financement de l'alimentation scolaire est également un défi et, dans de nombreux cas, les parents doivent payer les repas à l'école. ​

L'initiative

Afin d'améliorer la santé des enfants et de promouvoir la consommation de lait, le programme de lait à l'école a été lancé en 2005. Il atteint maintenant 10 % des écoliers russes.  En 2018, 1,3 million d'enfants dans 18 des 85 régions de Russie ont reçu du lait à l'école. De nouvelles régions sont ajoutées chaque année. Concernant 2019, la République de Khakassie a relancé le programme et dix autres régions envisagent de lancer de nouveaux programmes.  Dans la plupart des régions, le lait est distribué dans les classes de niveau 1 à 4, mais certaines d'entre elles distribuent également le lait aux enfants des classes supérieures. Le lait à l'école est toujours fourni gratuitement et est financé par les budgets régionaux ou municipaux.

Le modèle de lait à l'école, avec le lait UHT, garantit la sécurité alimentaire et permet une distribution efficace sans nécessiter de réfrigération.  Les clients laitiers de Tetra Pak fournissent du lait pour les écoles principalement conservés dans des emballages Tetra Brik® Aseptic 200 ml, mais certains sont également conditionnés dans des emballages Tetra Classic® Aseptic 200 ml.

L'ONG russe « The Health of Our Children » (La santé de nos enfants) promeut les avantages de la nutrition à l'école aux niveaux fédéral et régional. L’ONG organise différents types d’activités, dont la Journée du lait, des cours sur les bienfaits du lait, des concours et des festivals.  Ces informations sont partagées avec les parties prenantes via le site Web sur le lait à l'école www.schoolmilk.info ​

La valeur

De nombreuses régions ont évalué l'impact du lait dans les écoles sur la consommation et la santé des enfants. Il a été démontré que les régions consommant du lait à l'école enregistraient des taux de consommation supérieurs à la moyenne de la Russie. Les statistiques officielles de consommation de lait de Rosstat ont été compilées par l'ONG « The Health of Our Children » (La santé de nos enfants). Les données indiquent que les cinq régions où le lait dans les écoles est distribué et qui enregistrent la plus forte consommation de lait par habitant ont dépassé la moyenne nationale russe, avec des niveaux allant de 9 à 24 %, respectivement. En Oudmourtie, la région dotée du plus grand programme de distribution de lait à l'école, la consommation de lait par habitant était 13 % plus élevée que la moyenne nationale. Dans la région de Saint-Pétersbourg, la consommation de lait par habitant était 24 % plus élevée que la moyenne nationale.

Le lait à l'école contribue également à améliorer la santé des enfants. Dans la région de Voronezh, les cas de maladies du système endocrinien et de désordres nutritionnels et métaboliques ont diminué de 29 % au cours de la période 2011-2013. Des recherches menées à l'Université de médecine de l'État de Voronezh en 2016 ont démontré que les enfants prenant des repas chauds et du lait à l'école avaient un meilleur indice de taille et souffraient moins de maladies chroniques.

Dans la région de Saint-Pétersbourg, le nombre de maladies systémiques chez les enfants du programme de distribution de lait à l'école a diminué de 11 % entre 2005 et 2015. En Oudmourtie, le nombre d'enfants en bonne santé a augmenté de 4,5 % entre 2006 et 2012.

« Le programme russe de distribution de lait à l'école bénéficie du soutien des autorités, des producteurs laitiers et d'organisations publiques russes. Grâce à ces synergies, il est mis en œuvre avec succès depuis 13 ans.  L'année dernière, les enfants participant au programme ont consommé près de 50 000 tonnes de lait produit localement à l'école. »

Olga Panova, directrice générale, « The Health of Our Children ».​

Perspectives

Des efforts sont déployés pour promouvoir la durabilité du programme en adoptant une législation qui rendrait le lait à l'école obligatoire pour toutes les régions.  Le Comité de l'agriculture de la Douma d'Etat a proposé des amendements à la loi sur l'éducation, selon lesquels toutes les régions devraient distribuer du lait aux enfants dans les écoles.  Une loi sur la nutrition des enfants du gouvernement fédéral doit être introduite en 2019 et une nouvelle loi sur la restauration sociale comprendra des normes relatives à l'alimentation scolaire et à la nutrition.​

De plus en plus de régions introduisent le lait à l'école, car ses effets positifs sur la consommation et la santé infantile sont éprouvés.  Les expériences positives de la Russie sont également partagées avec de nombreux autres pays qui envisagent d'introduire et de développer leurs programmes d'alimentation scolaire. ​

Écoliers en Russie