Colombes, France

​​​​​​Industrie 4.0 :

Tetra Pak publie un Livre Blanc​

Intelligence artificielle, réalité augmentée, robots, algorithmes complexes… l'Industrie 4.0 devient plus que jamais une réalité pour les acteurs de l'agroalimentaire.

Quatrième révolution de l'ère industrielle, elle présente des défis significatifs mais également de nombreuses opportunités en termes de flexibilité et de productivité. Face à cette nouvelle donne, Tetra Pak publie un Livre Blanc pour mieux comprendre les enjeux liés à ces changements tout en livrant des conseils et des pistes pour permettre aux entreprises agroalimentaires de s'adapter et d'en tirer le meilleur parti.

 

L'Industrie 4.0 repose avant tout sur une production intelligente : elle permet la mise en place de systèmes collaboratifs intégrés, qui répondent en temps réel aux évolutions des exigences et des conditions au sein de l'usine. Il s'agit d'associer l'automation à des réseaux et des systèmes informatiques, eux-mêmes constamment enrichis de données disponibles en direct, pour conduire les opérations de manière toujours plus efficace et productive. 

En adoptant les méthodes et les technologies de l'Industrie 4.0, les entreprises ont ainsi la possibilité d'augmenter leur productivité, de réduire leurs coûts tout en proposant une profitabilité accrue pour leur business. Sur le plan interne, cela permet également de favoriser la progression et la montée en compétences et de créer de nouvelles opportunités d'évolution pour les collaborateurs.

A titre d'exemple, chez Tetra Pak, la mise en place de technologies basées sur la réalité augmentée permet de proposer aux clients le support d'experts, quelle que soit l'heure de la journée, sans avoir besoin de mandater un ingénieur, permettant ainsi de réduire significativement le temps d'attente et de résolution du problème.

Parmi d'autres thématiques, le Livre Blanc revient sur la manière dont les acteurs de l'agroalimentaire peuvent, en suivant cinq étapes majeures, répondre plus rapidement aux évolutions des besoins de leurs clients et tirer le meilleur parti de l'Industrie 4.0 :

  • Nouer des partenariats : Joindre ses forces à d'autres acteurs de l'agroalimentaire qui bénéficient d'une compréhension profonde des technologies et des process requis par l'Industrie 4.0, ainsi que de l'imagination nécessaire pour les exécuter.
  • Créer des connexions : S'assurer que les équipements soient capables d'être connectés entre eux et que les collaborateurs disposent du savoir-faire nécessaire pour les faire fonctionner.
  • Engager les parties-prenantes : Se rapprocher d'experts à chaque étape de la production, pour garantir qu'ils soient prêts à répondre aux changements potentiels apportés par l'Industrie 4.0.
  • Analyser : S'assurer de sa capacité à analyser les données générées pour prendre les bonnes décisions.
  • Décider : Prendre des décisions en toute connaissance de cause, fondées sur l'évolution du business et comprendre comment adapter sa stratégie.

 L'avenir peut paraître déroutant. Pourtant, les opportunités n'ont jamais été aussi nombreuses. Grâce à des collaborateurs et des process de fabrication connectés, avec les bonnes analyses de données et en recherchant les partenaires les plus qualifiés, l'industrie agroalimentaire a tous les atouts pour tirer le meilleur avantage de l'Industrie 4.0. Et éventuellement se positionner d'ores et déjà pour la cinquième révolution industrielle…

Qu'est-ce que l'Industrie 4.0 ?

L'Industrie 4.0 fait référence à la tendance actuelle en matière d'automation et d'échanges de données relatives aux méthodes et technologies industrielles. Cela comprend les systèmes cyber-physique, l'Internet des Objets (Internet Of Things - IoT), le cloud computing et le cognitive computing.

L'Industrie 4.0 est composée de quatre principes de base :

  • L'interopérabilité : la capacité des machines, des appareils, des capteurs et des personnes à se connecter et à communiquer entre eux ;
  • La transparence de l'information : enrichir les modèles digitaux d'usine avec des capteurs de données ;
  • L'assistance technique : des systèmes qui peuvent prendre des décisions et résoudre des problèmes urgents en peu de temps ;
  • Des décisions décentralisées : des systèmes cyber-physiques capables de prendre leurs propres décisions et d'effectuer des tâches de manière autonome.

 

Les révolutions industrielles

L'Industrie 1.0 s'est déroulée entre 1760 et 1840. Elle marque la transition entre des artisans qualifiés, réalisant des produits à la main, à des travailleurs (relativement) peu qualifiés utilisant des machines qui fonctionnent à l'eau ou à la vapeur.

L'Industrie 2.0, de 1870 à 1914, est caractérisée par une amélioration des technologies existantes et la création de synergies entre elles. La deuxième révolution industrielle est également marquée par le début des chaînes de montage, les pièces interchangeables ainsi que la production de masse.

L'Industrie 3.0, de 1960 à aujourd'hui, voit l'introduction de nouvelles technologues disruptives, telles que l'automation et l'ordinateur. Le premier robot industriel et les premières machines à commande numérique CNC (Computer Numerical Controls) font leur entrée.

 

CONTACT PRESSE

Stéphanie Bruhière

Tetra Pak France                                                                                 

Tél : 06 84 53 63 47                                                                 

stephanie.bruhiere@tetrapak.com                                                        

 

 

Livre blanc - Industry 4.0 : Opening a door to new opportunities for the food and beverage industry

(pdf, 6633 KB)
Téléchargement

Man with hololens using virtual screen

Man with hololens using virtual screen

(Image, 28 KB)
Aperçu Téléchargement