2019-04-25
MONDIAL

​​​​​​​La collaboration est un levier d'action puissant​

Brésil : Les nouveaux marchés génèrent de la valeur

Tetra Pak travaille avec Revita, une entreprise de recyclage brésilienne, depuis 2007. Nous avons récemment investi dans un nouveau processus dans l'usine de notre partenaire, ce qui augmente sa capacité de traitement et de nettoyage du polyal. La nouvelle structure permet à Revita de sécher et de nettoyer le polyal usagé, éliminant ainsi toute contamination résiduelle des fibres, de l’eau et autres, ce qui facilite la vente en tant que matière plastique. Ce nouvel investissement nous a permis de développer de nouveaux marchés, tels que l'extrusion, l'injection et le rotomoulage, qui nous permettent de générer de la valeur tout au long de notre chaîne de valeur.

Espagne : Transformation du plastique usagé en granulés

NBR est un recycleur espagnol qui transforme le plastique usagé en granulés de plastique, lesquels peuvent ensuite être vendus aux clients pour fabriquer de nouveaux produits. Après avoir investi dans la technologie appropriée, NBR a récemment commencé à utiliser le polyal Tetra Pak dans son processus de recyclage. Ensemble, nous testons le meilleur moyen d'utiliser le plastique recyclé - fabrication de granulés de plastique, ainsi que d'une gamme d'autres produits, tels que les panneaux ACM et les tuyaux d'injection. Dans le cadre de ces tests, nous travaillons ensemble pour développer le marché du plastique recyclé. ​

Europe : Faire évoluer l'industrie du papier vers une économie circulaire

Lucart est le plus grand producteur européen de papier pour emballages souples et un important fabricant de papier et de produits en papier. La société possède une usine en Toscane qui transforme les briques alimentaires usagées en produits. Nous travaillons avec Lucart (avec d'autres parties prenantes locales) pour modifier le système de collecte de cartons en Italie, en augmentant considérablement l'accès de Lucart aux briques alimentaires usagées et, par conséquent, en leur permettant de produire des produits recyclés.

« Notre objectif est de faire évoluer l'industrie du papier, depuis une économie linéaire à circulaire, en produisant et en commercialisant des produits à la fois bénéfiques pour la santé des consommateurs et respectueux de l'environnement », Francesco Pasquini, Directeur marketing et commercial chez Lucart.

Malaisie : Recyclage des polyAl et l'avenir des foyers

Les polyAl contenus dans nos emballages peuvent être collectés et transformés en des matériaux utiles, tels que des panneaux et des tuiles de toit. En février 2018, nous avons travaillé en collaboration avec Think City KL, une organisation de régénération urbaine présente au forum mondial urbain (World Urban Forum), qui s'est tenu à Kuala Lumpur. Le thème de la conférence était le suivant : « améliorer le quotidien des villes ». Nos panneaux et tuiles en polyAL recyclés ont été utilisés par Think City KL pour bâtir des modèles de micro-maisons présentées dans le centre-ville, afin de démontrer le potentiel des espaces de vie urbain innovants, agréables et hautement durables.

Mexique : ouvrir de nouvelles voies pour le recyclage

Bio Pappel, le plus grand fabricant de produit papier au Mexique et en Amérique latine, utilise depuis des années des briques alimentaires recyclées pour fabriquer ses produits. Les cartons peuvent être produits à partir de plaques en carton blanc (décolorées) ou marron. Jusqu'à récemment, la plupart des cartons de cette région géographique étaient fabriqués à partir de carton décoloré, que Bio Pappel recyclait pour fabriquer ses produits papier. Suite à l'arrivée des cartons duplex, nous devions trouver de nouvelles solutions de recyclage tout en développant le marché des produits fabriqués à partir de ce type de carton recyclé. 

Nous avons collaboré avec BioPappel pour y parvenir, en investissant dans deux composants clés afin d'adapter et d'améliorer la chaîne de recyclage. Tout d'abord, nous avons installé un centre de collecte avec ramasseuse-presse afin d'accroître significativement le nombre de briques alimentaires fabriquées à partir de carton décoloré ou duplex qui pouvaient être recyclées. Ensuite, nous avons installé un nouvel équipement pour permettre à BioPappel d'adapter la ligne de pulpe consacrée au recyclage aux briques alimentaires en carton duplex. Cette adaptation permettra également de récupérer jusqu'à 85 % des polyAl issus des cartons. 

Ce nouveau système de recyclage va générer une demande et créer un marché important pour les cartons duplex, et nous prévoyons une production de 24 000 tonnes de cartons recyclés. Grâce à ces deux investissements et à des initiatives de recyclage à plus large échelle qui sont menées au Mexique, nous prévoyons une hausse du taux de recyclage, qui devrait passer de 26 % actuellement à 35/40 % d'ici 2020. 

Arabie saoudite : Aller au-delà des exigences établies par les réglementations pour répondre à la demande

Tetra Pak s'engage à économiser les ressources et à réduire les déchets, où que se trouvent nos cartons sur le marché. En raison de l'absence de réglementations locales, il est difficile de s'adonner au recyclage dans certaines régions de l'Arabie saoudite. Toutefois, nous constatons dans le même temps une croissance continue des ventes de briques alimentaires dans la région, ainsi qu'une hausse de la demande des clients et des consommateurs pour des solutions de recyclage durables.
En 2017, nous avons conclu un partenariat avec un fabricant de produits papier en Arabie saoudite et investi dans la toute première initiative de recyclage des briques alimentaires du pays. Notre partenaire de recyclage, OPI, souhaite développer de nouvelles solutions de recyclage qui permettraient de créer une pulpe de meilleure qualité, afin de réduire ses dépenses en termes de produits importés. En outre, OPI possède sa propre entreprise de gestion des déchets sur l'ensemble de la société, et est prêt à travailler sur des programmes visant à favoriser la collecte et à contribuer à une chaîne de valeur de recyclage durable.

Afrique du Sud : un groupe de travail pour créer une demande

Nous avons investi dans l'usine de fabrication de produits papier Gayatri, en Afrique du Sud, afin de créer une solution complète de recyclage des polyAI. Toutefois, la demande pour le produit fini, des pastilles, s'est avérée plus faible que prévu. Afin de pallier à l'insuffisance de la demande, nous avons créé un groupe de travail, composé de membres issus de Tetra Pak et de Gayarti afin de stimuler la demande. Cela a donné lieu à une collaboration avec une entreprise locale spécialisée dans le plastique, qui a testé les polyAI dans un mélange unique, en vue d'une utilisation dans un moule de tambour de câble. Ce pilote a été un succès, et s'est traduit par une performance accrue et une meilleure rentabilité.

Après le test initial, le matériau mélangé a été utilisé pour créer des pastilles de plastique de haute qualité pour une entreprise sœur de Gayatri. En établissant de nouveaux liens entre différentes entreprises afin de créer des produits durables et performants à partir de matériaux recyclés, nous contribuons à créer une économie circulaire.

Philippines : Développer la collecte pour encourager le recyclage

Afin de surmonter la réduction des capacités de recyclage et de réaliser ses objectifs de croissance en termes de collecte des briques alimentaires usagées, Tetra Pak a conclu un partenariat avec un fabricant de produits papier rural, aux Philippines. Nos efforts ont permis d'améliorer les processus actuels et de remplacer certaines des matières premières utilisées par le fabricant par des briques en carton recyclées. Cette initiative permet toujours au fabricant de réduire ses coûts de manière considérable, sans compromettre la qualité de ses produits finaux.

Indonésie : Des besoins en capacités pour encourager le recyclage :

PT. Leo Graha Sukses Primatama travaille en partenariat avec Tetra Pak depuis plus de 10 ans pour transformer les briques alimentaires usagées en papier recyclé en Indonésie. Grâce à la réparation et à l’amélioration constantes des matériaux, l'entreprise dispose désormais d'une capacité totale de 4 000 tonnes de papier par mois, papier brun, blanc, même coloré et spécial. Depuis 2018, l'entreprise recycle également les couches de polymère et d'aluminium des cartons en feuilles de toit via sa ligne Eco Roof.

Le marché indonésien des briques alimentaires enregistre une croissance à deux chiffres. Bien que la collecte des briques alimentaires usagées n'ait de cesse d'augmenter, nous avons constaté quelques obstacles au niveau de la capacité de recyclage du pays. Afin de répondre à cette demande, Tetra Pak a conclu un partenariat avec le fabricant de produits papier Leo Graha, le plus grand recycleur en Indonésie, spécialisé depuis 1996 dans les papiers recyclés.

Nous avons travaillé avec ce fabricants pour résoudre les problèmes de ses processus actuels qui nuisait à l'efficacité, tout en intégrant de nouvelles capacités de recyclage. Fin 2017, Leo Graha a commencé à recycler des briques alimentaires usagées et est désormais en bonne voie pour renverser la rentabilité négative associée à ce processus. Un tel revirement est possible grâce à la réduction des coûts des opérations de recyclage, à une hausse de la productivité et du rendement et à des produits finaux de plus grande qualité, notamment avec le recyclage des polyAI. En aidant ce partenaire fabricant de produits papier à améliorer son potentiel en termes de recyclage, Tetra Pak est plus apte à répondre aux besoins de ses clients.​

​​

Enfants recyclant des briques de lait en carton