Résumé et conclusions : Les 10 points à retenir 

01 La COVID-19 a transformé le paysage de la consommation

En raison de la COVID-19, l'environnement n'est plus la première préoccupation des consommateurs et d'autres problèmes de santé sont passés en arrière-plan. Les préoccupations concernant la sécurité alimentaire se sont considérablement accrues, même si les consommateurs tentent de les équilibrer avec leurs inquiétudes concernant l'environnement, révélant un dilemme entre ces deux sujets.

02 L'interaction changeante entre la sécurité alimentaire et l'environnement

Les consommateurs ont indiqué que la sécurité alimentaire est un enjeu tout aussi préoccupant que la COVID-19 pour la société. La santé est désormais liée à des problèmes accrus de sécurité alimentaire et d'hygiène. Les deux tiers des personnes interrogées indiquent que la santé repose sur la sécurité. Les fabricants ont indiqué que l'amélioration de la sécurité alimentaire est leur principale priorité. Et cette attente ne fera qu'augmenter car nous devrons nourrir une population croissante et les emballages alimentaires joueront un rôle essentiel.

03 La transparence et la confiance sont plus importantes que jamais

Les fabricants sont tenus responsables de la sécurité alimentaire, même si les consommateurs ont du mal à leur faire confiance. La transparence est essentielle. En effet, près de trois consommateurs sur cinq déclarent vouloir en savoir le maximum sur la production de produits. La provenance des produits fait partie des principaux moteurs d'achat.

04 Le gaspillage alimentaire est à l'ordre du jour

L'impact de la COVID-19 sur les chaînes d'approvisionnement a accéléré la sensibilisation au gaspillage alimentaire, qui s'est révélé être un enjeu pressant. Plus des trois quarts des consommateurs se disent désormais préoccupés par le gaspillage alimentaire, et limiter celui-ci est devenu l'une des trois premières priorités des fabricants.

05 Les consommateurs souhaitent apporter leur contribution, même si l'étiquetage est essentiel

Les consommateurs considèrent la prévention du gaspillage alimentaire comme le premier problème environnemental sur lequel il peuvent agir. L'étiquetage trompeur constitue néanmoins un obstacle. Alors que les organismes de régulation s'efforcent de simplifier/clarifier les dates d'expiration, ils doivent plutôt se concentrer sur l'amélioration de la communication, notamment à l'aide des informations indiquées sur l'emballage ou via des emballages connectés.

06 Les préoccupations environnementales restent très importantes

L'environnement prévaut toujours sur les autres préoccupations, à l'exception de la COVID-19. En effet, les deux tiers des consommateurs pensant que nous courons à la catastrophe à moins que nous ne changions rapidement nos habitudes. Les deux tiers disent que les confinements dus à la pandémie ont apporté des améliorations environnementales qu'ils aimeraient préserver. Cette réponse suggère donc une volonté de changer et d'établir des initiatives pour tout « reconstruire en mieux ».

07 L'importance des emballages durables

Les consommateurs estiment que les emballages durables doivent être la priorité absolue des fabricants, et quatre sur cinq déclarent que les entreprises devraient être obligées de contribuer au recyclage/à la réutilisation de leurs emballages. L'emballage carton est considéré comme l'une des options les plus respectueuses de l'environnement, tandis que les déchets plastiques restent une préoccupation majeure et suscitent l'intérêt du secteur envers les matériaux renouvelables.

08 La convergence augmente

La convergence de la santé et de l'environnement que nous avons observée dans l'Index de l'année dernière s'est développée pour englober d'autres préoccupations, alors que les enjeux relatifs aux « personnes » et à la « planète » se chevauchent de plus en plus. La santé est désormais liée aux problèmes de sécurité alimentaire et d'hygiène. De l'autre côté de l'équation, les préoccupations environnementales constantes sont liées à d'autres problématiques sur le développement durable, notamment le gaspillage alimentaire et un plus grand sens de la communauté.

09 Ce que veulent les consommateurs

L'innovation préférée des consommateurs est celle qui protège les aliments plus longtemps pour éviter le gaspillage et maintenir la valeur nutritionnelle. Vient ensuite les dates d'expiration intelligentes, un autre facteur de lutte contre le gaspillage alimentaire. Les cinq premiers choix concernent tous la sécurité alimentaire. Les deux principaux choix respectueux de l'environnement sont un emballage minimal et la recyclabilité, qui sont également très appréciés.

Conclusion en 10 points clés

La pandémie de COVID-19 a perturbé le statu quo, en créant un paradoxe entre les préoccupations et les besoins des consommateurs. La sécurité et le gaspillage alimentaires sont devenus des problèmes beaucoup plus urgents, même si les préoccupations environnementales restent étonnamment importantes. Les frontières traditionnelles s'estompent de plus en plus, à mesure que les problèmes liés à la nourriture, aux personnes et à la planète deviennent de plus en plus liés.

Le moment n'a jamais été aussi propice pour lancer un débat plus large sur le développement durable et le rôle des emballages à l'avenir, alors que nous nous efforçons de fournir un accès sûr à la nourriture à la population mondiale croissante tout en protégeant la planète elle-même. Les entreprises peuvent justifier leur raison d'être en relevant ce double défi et en résolvant le dilemme engendré par la COVID-19 entre la sécurité alimentaire et les préoccupations environnementales.

TÉLÉCHARGEMENTS