Cannes à sucre et bouchons

Approvisionnement responsable

L'approvisionnement responsable désigne le fait de porter un autre regard sur nos achats en dépassant les critères habituels de coût, de qualité et de délai de livraison. Il s'agit là de l'un des objectifs stratégiques que nous avons fixés dans le cadre de nos opérations sur la chaîne d'approvisionnement, lequel nous amène à prendre en compte des aspects liés à l'éthique, au droit du travail, à la société et à l'environnement lors de l'approvisionnement de produits et de services sur l'ensemble des catégories d'achats et sur les clusters régionaux.

Notre approche

En notre qualité d'entreprise internationale, en contact avec plusieurs milliers de fournisseurs dans le monde entier, nous avons l'opportunité de faire connaître nos pratiques d'approvisionnement responsables. Notre objectif est de minimiser l'impact négatif et d'apporter une contribution positive aux entreprises, aux personnes et aux communautés qui font partie de la chaîne d'approvisionnement. Nous estimons que c'est le bon choix et que c'est également une condition essentielle pour s'assurer que Tetra Pak reste le fournisseur de solutions d'emballage privilégié par nos clients et nos consommateurs.

Matières premières à faibles émissions de carbone

Notre objectif est que tous nos emballages soient entièrement fabriqués à partir de matériaux renouvelables. Nos cartons sont d'ores et déjà fabriqués principalement à partir de matériaux à base de plantes, et ont un impact climatique nettement moins important que les emballages fabriqués à partir de sources fossiles ou minérales. L'impact carbone durant le cycle de vie d’un emballage alimentaire Tetra Recart, par exemple, est cinq fois inférieur à son équivalent en acier ou en verre. Grâce aux matériaux renouvelables, les produits peuvent également avoir des impacts environnementaux, économiques et sociaux positifs, en capturant le carbone et en réduisant les émissions au cours de leur cycle de vie, tout en promouvant une utilisation durable des terres et la biodiversité.


Pour en savoir plus sur le rôle des matériaux à base de plantes dans l'économie circulaire à faibles émissions de carbone, consultez le site Web de la Fondation Ellen MacArthur :

Carton

Le carton représente en moyenne plus de 70 % du poids des emballages carton Tetra Pak. Si nous ne possédons et ne gérons pas de forêts, nous nous servons néanmoins de notre pouvoir d'achat pour promouvoir une gestion forestière durable.

Polymères

Les emballages Tetra Pak comportent une fine couche de polymères, ou plastique, pour empêcher l'humidité d'y pénétrer ou de s'en s'échapper, afin de garantir la fraîcheur du contenu. Le plastique est également utilisé pour fabriquer des bouchons, des fermetures et des pailles. Notre ambition à long terme est de fabriquer tous nos emballages à partir de matériaux renouvelables en remplacement des matières plastiques dérivées du pétrole, à la fois pour les produits frais et ceux conservables à température ambiante.

Aluminium

L'intérieur de nos emballages cartons aseptiques comprend une couche d'aluminium huit fois plus fine qu'un cheveu, laquelle assure une protection vitale contre l'oxygène et la lumière, pour préserver les denrées périssables non réfrigérées pendant plusieurs mois. Malgré la petitesse de ses dimensions, nous innovons en permanence pour rendre cette feuille aussi fine que possible, tout en recherchant des matériaux barrière de remplacement.
pile de cartons aplatis

La part des matériaux renouvelables

Le carton représente en moyenne plus de 70 % du poids des emballages carton Tetra Pak. Ceci, ainsi que les polymères à base de plantes présents dans les bouchons et les étuis, augmentent considérablement la part des matériaux provenant de sources renouvelables dans un emballage. Cette part est calculée en additionnant le poids des deux matériaux et en le divisant par le poids de l'emballage.


Les additifs, tels que l'encre d'imprimerie et le pigment colorant le capuchon, représentent une part mineure du poids de l'emballage (généralement moins de 1 %) et ne sont pas pris en compte dans le calcul de la part des matières renouvelables.


Le recours aux matériaux renouvelables, qui peuvent se renouveler dans le temps, comme la fibre de bois des arbres ou le plastique d'origine biologique dérivé de la canne à sucre, joue un rôle majeur pour atténuer la pénurie des ressources et limiter le changement climatique.